26 juin 2006

Partie 9

Résumé des 8 premières parties :/ Roseline Dupont découvre son amie Laura les veines ouvertes dans sa salle de bain /Xavier, un jeune prostitué a la gueule de bois : il se souvient avoir eu pour cliente une femme d'environ quarante ans qui lui a donné deux cents euros. Il a acheté de l'alcool. Alors qu'il émerge à peine, deux lieutenants de police lui demandèrent de les suivre au commissariat./ Il est placé en garde à vue car ses empreintes ont été massivement retrouvées dans l'appartement de Laura. Son avocat arrive./Il lui indique qu’il risque la détention préventive. Roseline identifie Xavier comme étant la personne qu’elle a vue s’enfuir de l’appartement de Laura. Elle est retrouvée assassinée le soir de l’identification./Xavier apprend que ses copains ont été attaqués à coups de bâtes de base-ball et de barres de fer. Il se rend à leur chevet pour savoir ce qui s’est passé. Certains sont dans un état grave. Hervé, qui a pu se protéger lui apprend qu’ils ont été pris dans un piège. Un inconnu se réjouit de la façon dont se déroulent les choses./Maître Bernier se rend au cabinet du Docteur Bills pour lui parler de son fils. Celui-ci s’en contrefiche. Le soir où il rentre chez lui, Xavier prend un coup de couteau//Les blessures de Xavier sont superficielles, ce qui rassure Maître Bernier. /Il se rend à la police. L’inspecteur Bernardin lui indique que l’enquête avance et qu'il n’a pas à s’en mêler. Il se rend ensuite au chevet d’Hervé, le jeune homme qui avait réussi à se planquer. L’inspecteur Bernardin prévient un inconnu que l’assassinat de Xavier a loupé et reçoit comme consigne de se débrouiller pour réparer ses erreurs./

Il fallait que Bernardin se rende à la fac. Ca lui prendrait au moins deux heures. Il faudrait aussi réunir l’ensemble du groupe de façon discrète. Si les étudiants gauchistes s’en apercevaient, il pourrait tirer un trait sur sa carrière et sur sa retraite. Le patron lui en demandait trop. Il le plaçait de plus en plus en porte à faux et lui faisait prendre de plus en plus de risques. La prochaine fois, il faudra qu’il soit plus ferme dans leurs discussions.
   La route était évidemment encombrée d’embouteillages. Traditionnel pour se rendre à la fac. Ca le ralentirait encore plus et laisserait Mathivet seul aux manettes de l’affaire.
   Lorsqu’il arriva, il lui fallut une bonne demi-heure pour se garer. Il avait déjà les nerfs. Une fois dans la fac, il rabattit l’ensemble de la bande et leur donna les consignes claires qu’il avait reçues.

Maître Bernier accompagna Hervé dans sa sortie de l’hôpital. Il lui restait encore quelques ecchymoses mais qui disparaîtraient vite aux dires des médecins. Ce qui fut le plus de mal à maître Bernier était qu’Hervé partait comme il était arrivé : sans rien. Pas de famille pour lui apporter des vêtements propres. Il sortait avec ceux de la ratonnade, tout encore tachés de sang.
- Bon, et bien je vais te ramener à l’hôtel. Je présume que tu loges au même endroit que Xavier.
- Pas tout le temps. Parfois c’est une cage d’escalier que quelqu’un me laisse gentiment.
- Pourquoi pas l’hôtel ?
- Au cas où vous ne l’auriez pas remarqué, Xavier est beaucoup plus beau que moi. C’est celui du groupe qui se fait le plus d’argent ; celui qui parvient à trouver le plus de clients fortunés.
Une pensée vint immédiatement à Maître Bernier : Xavier était le seul à ne pas avoir subi la ratonnade et pour cause ! Fallait-il y voir une coïncidence ou un autre aspect d’une affaire qu’il commençait à croire aux multiples méandres ?

Il n’eut pas le temps de beaucoup réfléchir. Il entendit un crissement de pneu puis le vrombissement d’un moteur de voiture. Il hurla à Hervé de se coucher au sol puis se mit sur lui. Une seconde plus tard, il entendit une rafale de coups de feu.
La voiture repartit aussi vite qu’elle était passée. Maître Bernier n’eut le temps de rien voir. Il saignait. Il avait visiblement dû prendre une balle. Il se releva, et demanda à Hervé si tout allait bien.

Posté par ecrivaillon à 10:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Partie 9

Nouveau commentaire